Lettres classiques

La licence de Lettres classiques préparée à l’Ecole normale supérieure, Université de Yaoundé 1, a vocation à former des enseignants de Lettres, non seulement en français, mais aussi en latin et en grec. Cette filière, qui est la seule à proposer ce triple enseignement, a été spécialement conçue pour tous les étudiants qu’intéressent les langues et les littératures anciennes, ainsi que l’Antiquité en général, en vue d’une connaissance des origines de la modernité.
L’objectif essentiel est de permettre le contact avec toutes les formes de la culture, de la pensée et de la civilisation antiques, et avec la prise en compte de la place essentielle de l’Afrique antique au carrefour des civilisations du bassin méditerranéen. Cette hauteur de vue vise à une meilleure compréhension et une didactisation plus efficace des langues, cultures et civilisations modernes ; par ailleurs, cette perspective culturelle et humaniste implique nécessairement la connaissance des langues anciennes, pour peu qu’on veuille ce contact avec la pensée antique authentique et de première main.
Cependant l’apprentissage linguistique doit être suffisamment rapide pour ne point perdre de vue son objet et suffisamment efficace pour permettre effectivement ce contact. On parviendra à cet objectif après une période de formation linguistique de base intensive. Afin d’éviter l’enfermement dans l’étude linguistique qui occulterait temporairement l’ouverture promise, les étudiants recevront parallèlement un enseignement de littérature et de civilisation sur textes traduits.
Les enseignements sont organisés autour de deux pôles : En français, les étudiants de Lettres classiques sont associés à ceux de Lettres Modernes. Ils abordent l’ensemble de la littérature, du Moyen-Age au XXe siècle, et reçoivent aussi un enseignement d’histoire de la langue française et sont initiés à la littérature comparée. En latin et en grec, l’enseignement comporte un apprentissage de ces deux langues continu et progressif sur les trois années, complété par une approche linguistique, ainsi qu’une étude de la littérature, de l’histoire et de la civilisation. Le choix des auteurs et des thèmes étudiés couvre l’ensemble de l’Antiquité classique et tardive. Une place non négligeable est faite aux aspects sociaux, à la vie quotidienne, à l’histoire des idées et des mentalités.

LES RESPONSABLES DES UNITES D’ENSEIGNEMENT

(1) GRAMMAIRE
Historique
Pierre TCHOUNGUI
GRA105 (CM)
Ancien.français.(S26)

Normative
OZELE OWONO
GRA 105 (CM) S.06

Odette BEMMO
GRA105(TD) S. 01

2) LITTERATURE FRANÇAISE

P.C.NDZIE AMBENA
LIF 101 (CM) S. 26
Lit.fra. de 1715à nos jours

FRANÇOIS GUYOBA
LIF 101 (TD) S. 27
Modernité de l’antiquité

PIERRE TCHOUNGUI
GET103 (CM) S. 25
Problématique des genres littéraires

3) LATIN

ARMAND AMOUGOU
LAT 107 (CM)
Latin grands débutants niveau 1
PR 2(2)

OZELE OWONO
LAT 107 (TD) S. 22
latin grands débutants niveau 1

OZELE OWONO
TRA 110 (CM)
Problèmes de traduction du latin au français.
S. 23 bis

GUYOBA//TRA 110 (TD)
Mythocritique et stylistique comparée
S. 23 bis

4)GREC Pierre TCHOUNGUI
GRE 111 (CM)
Grec pour grands débutants IS. 27

OZELE OWONO
GRE 111(TD)
Grec pour grands débutants niveau 1S. 27

OZELE OWONO
TRA 113 (CM)
Problèmes de traduction du Grec au français S.26

Cécile NDOLISSANE
Mythocritique et stylistique comparée
TRA 113(TD°
S. 11

5) DIDACTIQUE DES LANGUES ANCIENNES

J.C.ATANGANA , IPN lettres classiques
DIDlatin103 S. 26

OZELE OWONO
DID grecC101 TD

ORGANISATION DE LA LICENCE DE LETTRES CLASSIQUES.

La Licence de Lettres classiques est un diplôme de niveau Bac + 3. Elle est structurée en six semestres d’enseignement et validée par l’obtention de 180 crédits CCTS (système de transfert de crédits CEMAC) soit 30 crédits CCTS par semestre.
Chaque semestre est composé d’Unités d’Enseignement (UE) qui ont chacune une valeur définie en crédits CCTS. Dans sa durée extensive, chaque semestre comporte 4 UE de 6 ECTS chacune et 2 UE de 3 CCTS chacune. La licence est donc composée de 36 UE pour un total de 180 CCTS.

Le Chef de département :
- veille, en assemblée fie département, à la répartition des enseignements en fonction des diverses spécialités ;
- anime et supervise, avec le concours des autres enseignants de rang magistral du département, les activités d’enseignement et de recherche individuelle et collective des enseignants relevant de son département.
- Il veille notamment aux choix des Maîtres de Thèse et de Mémoire des candidats inscrits dans le cadre des disciplines ;
- participe sous l’autorité du Directeur à l’organisation du contrôle des connaissances et des aptitudes des élèves de son département ;
- veille à la régularité de toutes les opérations de confection des sujets de composition, de correction des épreuves et de délibérations des jurys de son ressort dont il contresigne les procès-verbaux.
- prend, le cas échéant, des dispositions conservatoires en cas de défaillance constatée d’un enseignant. Dans ce cas, il établit un procès-verbal de carence qu’il communique au Directeur.

Actualités

Professor Augustin Simo Bobda Symposium

There will an International Symposium to honour Professor AUGUSTIN SIMO BOBDA’s academic and pr [ ... ]

EMPLOIS DE TEMPS DU SECOND SEMESTRE 2017

Les cours reprennent très bientôt... La planification provisoire des enseignements du secon [ ... ]

PRIME À L’EXCELLENCE ACADÉMIQUE 2015/2016

  LISTE DES MEILLEURS ÉTUDIANTS ÉLIGIBLES À LA PRIME À L’EXCELLENCE ACADÉMIQUE, A [ ... ]

Communiqués

Convocation des délégués des niveaux 1, 2, 3, 4 et...

Les délégués des niveaux 1, 2, 3, 4 et 5 sont invités à assister à une importante réunion  [ ... ]

Emplois du temps définitifs du 2ème semestre, anné...

La communauté universitaire de l’ENS est informée que les emplois de temps définitifs affich [ ... ]

Dépôt et Retrait des cahiers de textes (niveaux 1,...

Le directeur de l’École normale supérieure invite les délégués de promotion des niveaux 1, [ ... ]

programme « Work study » 2016-2017, semestre 2


Décisionportant admission des étudiants au programme « Work study » de l’ENS d [ ... ]